Pousser du cannabis

Marijuana Hydroponique

Le système hydroponique pour la cannabis

La plupart des cultivateurs de cannabis disent qu’un système hydroponique fait pousser les plantes de marijuana plus vite que dans un milieu de terre, avec la même génétique et les mêmes conditions environnementales. Cela doit être dû à une attention plus soutenue et plus de contrôle des aliments, et plus d’accès à l’oxygène. La plante peut respirer plus facilement, et alors prendre moins de temps pour pousser. Un rapport dit que des plantes démarrées en terre sont arrivées à maturation plus tard que des plantes hydroponiques démarrées deux semaines plus tard!

cannabis-sur-la-laine-de-verre

De la laine de verre pour la culture de cannabis hydroponique

La croissance du cannabis rapide permet une maturité précoce et un temps total de culture plus court par culture. Aussi, avec les mélanges de terre, la croissance de la plante tend à ralentir quand la plante devient limité en racine. L’ hydroponique fournis aussi, une croissance rapide sans pauses de choc de transplantation et élimine le travail et le matériel de repottage si on utilise de la laine de verre. (Fortement recommandé!)

 De loin, le système hydroponique pour la marijuana le plus facile à utiliser sont les systèmes à mèches et a réservoir. Ce sont les méthodes hydroponiques passives, parce qu’elles n’ont pas besoin de systèmes de distribution d’eau de façon active (pompes, drains, régulateurs et tubes). La base de ces systèmes est que l’eau est pompée par capillarité ou vous voulez si les conditions du milieu sont correctes.

Le système à mèche est plus utilisé que le système à réservoir, la mèche doit être coupé et placé dans les pots, on doit couper des trous dans les pots, et un support doit être fait pour placer les plantes au-dessus et le réservoir en dessous. C’est aussi simple que deux seaux, un à l’intérieur de l’autre, ou une piscine pour enfants avec des briques à l’intérieur pour poser les pots, les élevant de la solution d’aliments.

Je trouve que le système à mèche marche mieux que le système à réservoir. L’installation est plus longue avec les mèches que les réservoirs et les plantes doivent être plus hautes, prenant l’espace vertical précieux. La base sur laquelle les pots sont posés risque de ne pas être très stable comparé au système à réservoir, et une plante qui à reçu un choc ne sera jamais pareil àune plante qui n’a pas été touché, à cause du stress et de la récupération aprés le choc.

Le système hydro a réservoir a besoin de seulement besoin d’un bon milieu pour la tache, et un plateau pour poser le pot dedans. Si une plaque de laine de verre est utilisée une demie plaque de laine de verre de 35 Cm tiens parfaitement dans une litière pour chat. Les racines se répartissent d’une façon horizontale désirable et ont beaucoup de place pour pousser. Les plantes de cannabis qui poussent de cette manière sont très robustes parce qu’elles ont beaucoup d’oxygène aux racines.

Les plantes de cannabis qui poussent par hydroponique avec réservoir poussent aussi vite qu’avec un système à mèche ou une autre méthode hydroponique active, avec moins d’efforts nécessaires, car c’est de loin la méthode hydroponique la plus simple. Les plantes peuvent être arrosés et nourris en mettant la solution dans le réservoir de temps en temps. Les plateaux prennent très peu d’espace vertical et sont très faciles à manier et à bouger.

systeme-hydroponique-marijuana

Les méthodes hydroponiques traditionnelles pour cannabis

Dans les méthodes hydroponiques traditionnelles, les pots sont remplis avec un mélange de lave/vermiculite de 4 pour 1. On ajoute de la chaux domlomitique, une cuillère pour 3,8 litres de milieu de culture. Ce milieu capilarisera et stockera l’eau, mais à un excellent drainage, et aussi une bonne capacité à stocker l’air. Cependant, ce n’est pas très ré utilisable, car c’est difficile à stériliser après la récolte. Utilisez de la lave de petite taille, des grains de 1 Cm, et rincez bien la poussière dessus, jusqu’à ce que la plupart soit parti. Mouillez la vermiculite (C’est dangereux sec, portez un masque) et mélangez-la dans les pots. Les pots carrés en tiennent plus que les rondes. La vermiculite descendra après des arrosages répétés par en haut, alors, arrosez par le haut seulement occasionnellement pour rincer les dépôts de minéraux, et mettez plus de vermiculite en haut qu ’en bas. Percez des trous en bas, et ajoutez de l’eau dan le plateau. Elle sera capilarisé vers les racines et la plante aura tout ce dont elle à besoin pour devenir florissante.

Le réservoir est rempli avec 4 – 7,5 Cm d’eau et autorisé à diminuer entre les arrosages. Quand c’est possible, utilisez moins de solution et arrosez plus souvent, pour donner plus et plus rapidement d’oxygène aux racines du cannabis. Si vous partez en vacances, remplissez complètement le réservoir, et les plantes seront arrosées pour au moins deux semaines.

Un milieu hydroponique très bien pour le cannabis est la mousse florale Oasis. Percez beaucoup de trou à l’intérieur pour l’ouvrir un petit peu, et démarrez les plantes ou les clones à l’intérieur. Beaucoup préfèrent la mousse florale qui est inerte, et ne rajoutent pas de facteur pH. C’est cher et tend à s’effriter facilement. Je ne suis pas sur que ce soit très réutilisable, mais il semble que c’est un article populaire dans les centres de jardinage intérieur.

Planter peut être fait facilement avec un milieu hydroponique qui n’ont pas besoin d’installation tel que la laine de verre. Les cubes de laines de verre peuvent être réutilisés plusieurs fois, et sont pré fabriqué pour l’usage hydroponique. Certains avantages de la laine de verre sont qu’il est impossible de sur arroser et il n’y a pas à transplanter. Placez le cube de la plante de marijuana sur un plus gros cube de laine de verre et profitez du temps libre.

Certains trouvent mieux d’économiser de l’argent en n’achetant pas de laine de verre et perdre du temps à planter dans la terre ou dans un milieu hydroponique tel qu’un mélange de vermiculite/lave. La perlite est bien, car elle est très légère. La perlite peut être utilisé à la place ou avec de la lave, qui doit être rincé et est beaucoup plus lourde.

hydro-cannabis-laine-de-verre

Hydro cannabis: La laine de verre retient 10 fois plus d’eau que la terre, et il est impossible de sur arroser, parce qu’elle retient toujours un fort pourcentage d’air

Mais la laine de verre a plusieurs avantages qui ne sont pas appréciés tant que vous ne passez pas des heures à repotter; ayez un deuxième regard. Ce n’est pas très cher, et c’est réutilisable. C’est plus stable que la mousse floral, qui se morcelle et se transforme en poudre facilement. La laine de verre retient 10 fois plus d’eau que la terre, et il est impossible de sur arroser, parce qu’elle retient toujours un fort pourcentage d’air. Mieux que tout, il n’y a pas besoin de transplanter; placez simplement le cube de démarrage dans un cube de laine de verre pour croissance. Et quand la plante devient très grosse, placez ce cube sur une plaque de laine de verre. La laine de verre se réutilise facilement plusieurs fois. Le coût est divisé en trois ou quatre récolte. Et finis par ne pas coûter plus cher que la vermiculite et la lave, qui sont beaucoup plus difficile à récupérer, stériliser et réutiliser (repotter) quand on les compare à la laine de verre. La vermiculite est aussi très dangereuse quand elle est sèche, et finis dans les tapis et dans l’air quand vous la touchez (même humide), car elle sèche sur les doigts et devient volante. Pour cette raison, je ne recommande pas la vermiculite a l’intérieur.

La laine de verre a peu de désavantages. Elle a un pH alcalin, vous devez alors mettre quelque chose dans la solution d’aliment pour la rendre acide (5.5) de manière a ce que cela ramène la laine de verre de 7.7, a 6.5 (le vinaigre va très bien.) Et ça irrite la peau quand c’est sec, mais ce n’est pas un problème quand c’est humide.

Pour pré traiter la laine de verre pour planter, trempez-la dans une solution d’émulsion de poisson, de micro aliment et d’acide phosphoresic (Réducteur de pH) pendant 24 heures, puis rincez. Cela diminuera les ennuis pour le pH plus tard, comme elle fait buffer, le pH de la laine de verre sera à peu pré neutre.

L’hydroponique doit être utilisé à l’intérieur ou dans les serres pour accélérer la croissance des plantes, alors vous plus de bourgeons en moins de temps. L’hydroponique vous permet d’arroser les plantes tous les jours, ce qui accélérera la croissance. La principale différence entre l’hydroponique et la culture en terre est que le la terre ou « le milieu » hydroponique est fait pour retenir l’humidité, mais draine bien, de manière à ce qu’il n’y ait pas de problèmes de sur arrosage associé à l’arrosage constant. Aussi, les plantes qui poussent hydroponiquement ne dérivent pas leurs aliments de la terre, mais de la solution utilisée pour arroser les plantes. L’hydroponique réduit les problèmes de constructions de minéraux, le manque d’oxygène qui asphyxie les racines, alors le lavage n’est normalement pas nécessaire avec l’hydroponique.

L’hydroponique vous permet d’utiliser des pots plus petits pour une plante de la même taille, quand on compare par rapport à la culture en terre. Un pot de 2,8 litre peut facilement contenir une plante cultivée hydroponiquement jusqu’à maturité. Ce sera difficile à faire en terre, quand les aliments sont rapidement utilisés et les racines privées d’oxygène. Ce problème n’apparaît pas aussi rapidement pour les plantes hydroponiques, car les racines peuvent toujours avoir des aliments de la solution d’alimentation, et le milieu distribue mieux l’oxygène quand les racines s’attrophient dans le petit pot.

La nourriture des plantes est administrée avec plus d’arrosages, et permet au jardinier de contrôler quels aliments sont disponibles pour la plante aux différentes étapes de la croissance. L’arrosage peut être automatisé à certains degrés avec un système d’appareils goutte à goutte, prenez avantage de ce système quand c’est possible.

L’hydroponique accélére le temps de culture, alors il faut moins de temps pour récolter après avoir planté. Il est sensé d’utiliser un système hydroponique passif simple quand c’est possible. L’hydroponique n’est pas désirable si vous cultivez à l’extérieur, a moins que vous n’ayez une serre.

racines-hydro-cannabis

ATTENTION: Il est nécessaire de surveiller les plantes pour être sur qu’elles ne sèchent pas trop quand elles poussent hydroponiquement, ou les racines seront abîmées. Si vous n’êtes pas capable de tenir le jardin tous les jours, soyez sur que les plantes sont suffisamment remplis pour tenir jusqu’à ce que vous reveniez, ou vous pourrez facilement perdre votre récolte de beuh!

Les méthodes hydroponiques plus traditionnelles (actives) ne sont pas discutées ici. Je ne vois pas de point qui les rendent plus difficiles. Il est nécessaire de changer la solution tous les mois si vous la faites circuler avec une pompe, mais le système à réservoir résout ce problème. Rincez simplement le milieu une fois par mois pour éviter la formation de sels en arrosant par le haut des pots ou des cubes de laine de verre avec de l’eau pure. Changez souvent la nourriture pour éviter les déficiences. Je recommande d’utiliser deux nourritures différentes pour chaque phase de la croissance, ou quatre nourritures au total, pour diminuer les chances de déficiences.

Changez la solution plus souvent si vous constatez que le pH diminue rapidement (Trop acide). Dû à un échange de cations, la solution tendra à devenir trop acide avec le temps, et cela rendra les aliments inaccessibles à la plante. Testez le pH du milieu à chaque fois que vous arrosez pour être sur qu’aucun problème de pH arrive.

Des algues auront tendance à pousser sur le milieu avec de fortes humidités en hydroponique. Cela fera tourner les morceaux de laine de verre vert foncé. Pour éviter cela, utilisez le couvercle plastique qui est livré avec la laine de verre pour la recouvrir, avec des trous percés pour que la plante passe au travers. Il est facile de couper une plaque emballé de laine de verre en deux morceaux, et coupez le bout de plastique de chaque morceau. Vous avez maintenant deux morceaux, chacun couvert de plastique excepté aux extrémités. Maintenant coupez deux ou trois trous carrés en haut pour placer les cubes dessus, et placez chaque morceau dan un plateau propre. Maintenant vous êtes prêts à traité la laine de verre comme décris lus haut en anticipation de planter.

Si vous cultivez le weed en pot, une couche de gravier en haut du pot peut aider à réduire la croissance des algues, car elles sécheront très rapidement. Les algues sont simplement salissantes et laides, elle ne causeront pas de complications aux plantes de marijuana.

Cultiver de la marijuana en plateau

Pousser du cannabis en plateau.

Le jardinage du cannabis en plateau avec des fluorescents peut être la tendance du futur, car les matériaux sont si peu chers, et facile à obtenir. Les lampes fluorescentes sont bien pour le jardinage en plateau. Dans ce système plusieurs plateaux peuvent être placés les uns au-dessus des autres, et on utilise des lampes fluorescentes pour chaque plateau. Certains plateaux ont un éclairage de 24 heures, d’autre 12 heures (pour la floraison) deux zones sont mieux, avec une autre dédié à la germination des graines.

lampes fluorescentes

Marijuana sous les lampes fluorescentes

Le jardinage en plateau assume que vous allez garder toutes les plantes à 90 Cm ou plus courtes, tous les plateaux sont espacés de 90 a 120 Cm. Moins de lumière est nécessaire quand vous avez des plantes de cette taille et forcés à maturation tôt.

Un des inconvénients est que cela prend beaucoup de temps pour ajuster la hauteur des lampes tous les jours, et il est plus dur de prendre des vacances pour une semaine sans tenu du jardin. Cela s’applique à la croissance végétative, quand les plantes poussent de trois centimètres par jour. Les plantes en phase de floraison n’ont pas besoin d’être ajusté aussi souvent.

Normalement, les lampes doivent être maintenu à cinq centimètres du sommet des lampes, avec les plantes arrangées de la plus petite à la plus grande et en relevant le bout de la lampe, de manière à ce que toutes les plantes soient à cinq centimètres. C’est l’idéal, et si vous partez en vacances, ajustez les lampes de manière à ce que vous soyez sur que les plantes ne puissent pas toucher les lampes pendant leur croissance.

Si vous n’utilisez pas assez de fluorescent pour complètement saturer l’étagère de lumière, l’espacement ne créera pas de plantes tournantes. Elles pousseront un peu plus lentement si les lampes ne sont pas proches des plantes.

Une alternative est d’utiliser des lampes fluorescentes pour la croissance des boutures et la germination et de basculer sur une HPS pour la forte croissance végétative et la floraison.

Lampes HPS

HPS pour la forte croissance végétative et la floraison

Positionnez l’HPS de manière à ce qu’il n’ait pas besoin d’ajustement, le plus haut possible dans la pièce. La plupart des installations HPS n’ont pas besoin d’ajustement de la hauteur de la lampe. Attachez simplement la lampe le plus haut possible au plafond, et si vous voulez rapprocher des plantes posez les sur une étagère, une boit ou une table pour les rapprocher de la lampe.

Une étagère est tout ce qui est nécessaire pour ce type d’installation, de préférence de 45 Cm de large, et 60 Cm de haut. Cette zone doit être peinte avec un blanc très brillant, ou couverte d’une feuille d’aluminium, la face mat a l’extérieur pour réfléchir la lumière sur les plantes. (La face mat empêche les points chauds; et diffuse mieux la lumière.) Peignez les plateaux en blanc aussi. Où utilisez du mylar aluminisé, une couverture de survie, ou toute surface argentée. N’utilisez pas de miroir le verre absorbe la lumière.

Pendez des lampes de magasin avec des chaînes et soyez sur que vous pouvez les ajuster avec des crochets ou un autre mécanisme de manière a ce qu’elles puissent être tenu tout le temps aussi prés des plantes que possible ( 2,5 5 Cm). Si les plantes sont trop loin des lampes, les plantes peuvent s’allonger, avec des tiges tournantes essayant d’atteindre la lampe, et ne produiront pas autant de bourgeons à maturité. C’est dû à la longueur de l’entre noeuds qui sera trop long. C’est la longueur de la tige entre chaque jeu de feuilles. S’il est plus court, il pourra y avoir plus d’entre noeud, plus de branches, une plante qui produit plus de bourgeons avec moins d’espace à la récolte.

Le jardinage en plateau est appelé parfois la Mer de vert, parce que beaucoup de plantes poussent prés les unes des autres, créant une canopy verte des têtes qui poussent et maturent rapidement, la récolte suivante est cultivée en concurrence dans une zone séparée en lumière continue.

Planter de la marijuana à l’intérieur

Planter à l’intérieur

Un petit endroit doit être trouvé à l’intérieur pour faire germer les graines, ces pousses végétatives sont placées à l ’extérieur pour devenir mature au printemps après la fin des dernières gelées. L’endroit a cultiver du cannabis peut être un placard, la partie d’une chambre, une cave, un grenier ou une salle de bain inutilisé. Certaines personnes affectent une chambre a la culture.

Marijuana à l’intérieur

Planter de la marijuana à l’intérieur

L’endroit doit être sans fuites, de manière a ce que l’on ne voit pas de lumière suspicieuse de l’extérieur de la maison.

L’endroit doit être aéré. Ouvrir la porte d’un placard peut être une ventilation suffisante si l’endroit n’est pas éclairé de gros éclairages qui génèrent de fortes chaleurs. Des ouvertures séparées et une ventilation entrante sont mieux. Un en haut de la pièce pour évacuer l’air dans un grenier ou par le toit, et un pour amener l’air par un mur extérieur ou par le sol. Utilisez des ventilateurs de vieux ordinateurs, disponibles dans les surplus d’électronique pour 50 F. Interrupteurs graduels peuvent être utilisés pour réguler la vitesse et le bruit des ventilateurs. Utilisez de la silicone pour fixer le ventilateur dans un tube PVC de 10 à 15 Cm poussé dans un trou rond découpé dans le sol et le plafond. Utilisez beaucoup de silicone pour amortir les vibrations du ventilateur, de manière a ce que les murs ne fassent pas résonner les oscillations des ventilateurs.

Recouvrez les murs d’une feuille d’aluminium, la face mat a l’extérieur pour diffuser la lumière et éviter les points chauds, ou peignez les murs blanc brillant pour réfléchir la lumière. Le mylar aluminizé, 1 millimètre d’épaisseur est mieux. Les miroirs ne sont pas bons à utiliser, car le verre mange la lumière!

Recouvrez le sol de plastique en cas de fuite d’eau. Installez une prise et soyez sur que le câblage supportera les lampes que vous allez utiliser. Placez toujours le ballast pur les lampes HID sur une étagère, de manière a ce qu’elle soit au-dessus du niveau du sol , en cas d’inondation.

Une étagère a coté de la principale zone de culture peut être utilisé pour les boutures et faire germer les graines. Cela vous permettra de doubler la surface de votre zone de culture, et vous permettra de stocker la nourriture pour plante, pulvérisateurs et autre matériel de jardinage. Cette zone reste très chaude, et il n’y aura pas besoin de chauffage pour germer.

Pendez un rideau étanche à la lumière pour séparer cette étagère de la zone principale quand vous l’utilisez pour la floraison. Cela permettre d ’avoir une lumière constante pour l’étagère et une période noir pour la zone principale. On peut utiliser du Velcro pour maintenir le rideau en place et des liens peuvent etre utilisés pour l’enrouler. Du vinyle noir avec un dos blanc va mieux.

Maintenant vous avez besoin de lumière une paire de fluos seront nécessaire si vous voulez seulement démarrer les plantes a l’intérieur et les mettre a l’extérieur pour pousser dans une petite serre. Utilisez un tube « Cool White » et un « Warm Light » pour avoir le meilleur spectre de lumière pour la croissance des plantes. N’utilisez pas les type « Grow Lux » car ils ne produisent pas autant de lumière. Si vous ne trouvez que des Cool White utilisez les, ils vont bien et sont les moins chers.